Still Alive

Still Alive a commencé à écrire ses noms sur les murs à l’âge de onze ans. Au début des années 90, son amour pour la culture hip-hop s’est développé, en particulier pour la musique rap, et il a également été actif en tant que break dancer pendant quelques années. Plus tard, à l’école d’art de Bienne, il a commencé à se concentrer sur l’art du graffiti.
Il se concentre. À la fin de 1997, il cofonde le magazine suisse de graffiti Nonstop et part en voyage à New York, Barcelone ou Milan. Au début des années 2000
Au début des années 2000, il s’installe à Berne, où il joue un rôle important dans la scène et contribue à développer le style « Bern graffiti ».
Après des stations à Zurich et Tel Aviv, il est attiré par l’Afrique. À Addis-Abeba, la capitale de l’Éthiopie, il développe un programme télévisé hip-hip, travaille comme DJ et tient depuis là un blog sur le graffiti dans lequel il présente également ses séries de bandes dessinées.