Les œuvres de Carl Kenz sont caractérisées par un langage visuel surréaliste.
Grâce à l’invention de son « surréalisme bohémien », KENZ montre de nouvelles perspectives et de nouveaux points de vue.
Il montre le jeu de l’être et de l’apparence, de la réalité et de l’imagination, de la simulation et de son antonyme.
Son développement ultérieur l’a conduit de la boîte de conserve au pinceau jusqu’à l’œuvre sculpturale.
Ici aussi, ses sculptures conduisent le spectateur dans des mondes utopiques complexes…